gartner

Les dix prévisions du cabinet Gartner qui vont marquer l’univers des IT d’ici 2020

Share Button

A l’occasion de son Symposium/ITxpo à Orlando, le cabinet d’études Gartner a annoncé ses prévisions IT (Information Technology) pour 2020. Réalité augmentée, algorithmes, commande vocale, IoT, blockchain, maintenance préventive, trackers de fitness, moins d’applications mobiles, prédominance des géants du digital Google, Apple, Facebook, Amazon, Baidu, Alibaba et Tencent figurent au menu des prédictions pour les prochaines années.

1.L’essor de la réalité augmentée

A l’horizon de 2020, Gartner prévoit que 100 millions de consommateurs feront leurs achats dans des environnements de « réalité augmentée » (AR, Augmented Reality) à l’image du succès rencontré par Pokemon Go. D’ici la fin de 2017, une grande marque mondiale de détail sur cinq devrait avoir intégré l’AR dans les technologies au service de l’expérience client dans les magasins. L’analyste de Gartner, Daryl Plummer, imagine, par exemple une expérience telle que entrer dans un supermarché, munis de lunettes type Google Glass plus pratiques et maniables, et voir flotter dans les airs des informations digitales (textes, images voire vidéos) sur les différents produits mis en rayon. Autre application : projeter dans sa maison les meubles Ikéa et les déplacer à volonté.

2.La croissance prévisible des navigations Web sans écran

L’essor des technologies audio-centrées basées sur des interactions par commande vocale telles que Google Home, AirPod d’Apple ou Amazon Echo devrait représenter près de 30 % des sessions de navigations sur le Web. L’analyste de Gartner, Daryl Plummer, prédit qu’en 2020, « nous parlerons davantage avec les robots qu’avec nos conjoints ». Les interactions vocales permettront de bénéficier de ressources en ligne dans de nouveaux contextes comme la conduite automobile, la cuisine, la marche, le sport, le pilotage de machines…

3.La baisse progressive des applications mobiles

D’ici à 2019, 20 % des entreprises abandonneront leurs applications mobiles car elles constatent que le niveau d’adoption par leurs clients et le retour sur investissement de leurs apps sont nettement inférieurs aux attentes ayant justifié leur investissement. Les entreprises devraient se tourner vers de nouvelles approches moins coûteuses et plus efficaces, centrées autour du Web mobile ou des « Progressive Web Apps ». Grâce à celles-ci, quand un client se connecte à un site Web depuis son smartphone ou sa tablette, il télécharge un framework. Lors de sa prochaine connexion, l’app fonctionnera instantanément.

4.D’ici 2020, les algorithmes devraient assister plus d’un milliard de travailleurs

Gartner prédit l’avènement des algorithmes de contextualisation ultra-puissants intégrant les recherches en sciences comportementales ou cognitives, en neurosciences ou en psychologie. L’objectif : apporter aux salariés une aide constructive, par le biais d’un assistant virtuel, afin de les amener à prendre des décisions appropriées (« the right decision at right time »).

5.La blockchain, prochaine révolution dans l’enregistrement des transactions

Popularisée auprès du grand public grâce à la monnaie virtuelle Bitcoin, la blockchain (chaîne de blocs) est une technologie pour le stockage et la transmission d’informations sécurisées et cryptées. Gartner pronostique le développement de la blockchain qui permet de créer un réseau de transaction de point à point, à coût réduit, sans avoir à faire appel à un tiers de confiance et de sécurité. Cet outil de simplification des workflows séduit déjà des entreprises de la finance et de l’assurance, mais de nombreux autres secteurs pourraient s’y intéresser (industrie, énergie, administrations…). Le secteur de la blockchain pourrait atteindre les 10 milliards de dollars d’ici 2022.

6.D’ici à 2021, au moins 20 % de toutes les activités d’un individu impliqueront au moins l’un des huit principaux géants du digital

A l’horizon de 2021, les consommateurs dépendront en majeure partie, dans leurs activités quotidiennes, des écosystèmes et des services d’une poignée de grandes entreprises du digital, les GAFA aux Etats-Unis (Google, Apple, Facebook, Amazon), rejointes par les géants chinois de l’IT, Baidu, Alibaba et Tencent et Xiaomi.

7.Les investissements dans l’innovation coûteront cher

Gartner estime que pour chaque dollar investi par une entreprise pour l’innovation, il faudra 7 dollars pour sa mise en production, son intégration et son déploiement.

8. Les données liées à l’Internet des objets (IoT) ne devraient accroitre la demande de stockage que de 3% d’ici 2020

L’Internet des objets (IdO ; « Internet of Things », IoT) va exploser : le nombre d’objets et capteurs connectés installés chez les particuliers va s’accroitre de manière très forte. 21 milliards d’objets connectés devraient être en service d’ici à 2020. Mais, paradoxe apparent, la plupart des données IoT ne seront pas conservées car les algorithmes seront en capacité de trier et de ne stocker qu’une partie des données jugées pertinentes. La demande stockage dans les datacenters ne devrait donc augmenter que de 3 %.

9. L’IoT devrait faire économiser 1 milliard de dollars par an aux entreprises et aux particuliers

D’ici à 2022, les objets connectés vont permettre aux entreprises et aux particuliers d’économiser 1 milliard de dollars par an en frais de maintenance, services et consommables. Grâce à des capteurs intelligents, on pourra s’appuyer sur des dispositifs de maintenance préventive permettant de prédire à quel moment réviser un équipement ou un matériel, avec à la clé des économies substantielles par rapport à des systèmes de maintenance périodique classiques.

10.Le boom attendu des coachs électroniques (fitness trackers)

40 % des employés et particuliers pourront réduire d’ici 2020 leurs frais de santé en portant des coachs électronique (fitness trackers). Les bracelets connectés ont le vent en poupe, conseillés santé des temps modernes capables de calculer le nombre de pas effectués, les calories dépensées… L’objectif : capter nos données de santé et prévenir les éventuels comportements à risque.

Si comme le disait Pierre Dac, « la prévision est difficile, surtout lorsqu’elle concerne l’avenir », les prévisions stratégiques IT de Gartner sont toujours scrutées à la loupe par les marchés et les industriels qui veulent être en capacité de s’adapter aux ruptures digitales (digital disruption) en cours.

 

Share Button

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Copyrıght 2013 FUEL THEMES. All RIGHTS RESERVED.