Dominique CERUTTI

Plan stratégique Ignition, résultats 2015 : Dominique Cerutti voit grand pour Altran

Share Button

Au mois de mars, le groupe français Altran, spécialiste en ingénierie et en conseil en technologies, publiait ses résultats pour l’année 2015. Avec une progression de 11% du chiffre d’affaires, atteignant pour l’année 1,945 milliard d’euros, et une augmentation de 22% du résultat net, l’entreprise réalise une bonne année. Des résultats significatifs, 4 mois seulement après l’annonce du nouveau plan stratégique à l’horizon 2020, Ignition. Parmi les objectifs posés par Dominique Cerutti, PDG de la société, une augmentation de 50% des revenus du groupe, mais également une augmentation de la marge opérationnelle de 9 à 13%. Retour sur les premières activations clés de ce plan ambitieux.

Dès septembre 2015, sous l’impulsion de son PDG Dominique Cerutti, nommé en juin de la même année, le leader européen du conseil en ingénierie avancée et en innovation avait renforcé son équipe de direction générale pour se préparer à conduire l’élaboration et l’exécution de son plan stratégique. Présenté en novembre 2015, ce plan baptisé « Ignition » présentait les objectifs à cinq ans d’Altran, selon quatre axe prioritaires. Une feuille de route aux allures de véritable challenge mais qui semble, compte tenu des résultats 2015 d’Altran, plus que jamais à la portée de son équipe dirigeante.

Un bilan 2015 positif, et un objectif d’augmentation du chiffre d’affaires de 50% en cinq ans pour Altran

Alors qu’en 2014, la compagnie affichait un chiffre d’affaires de 1,756 milliards d’euros, le Groupe tablait en 2015 sur un résultat avoisinant les 2 milliards. Avec un montant consolidé de 1,945 milliards d’euros, l’objectif est presque atteint, et permet d’établir le bilan du plan stratégique 2012-2015 d’Altran avec une augmentation de près de 30% du chiffre d’affaires.

Pourtant Dominique Cerutti veut aller plus loin, et a annoncé fin 2015 pouvoir tabler sur une augmentation de 50% du chiffre d’affaires, soit un résultat annuel à 3 milliards d’euros d’ici 5 ans. Un chiffre ambitieux, mais pas hors de portée. Altran souhaite également engager sur cette période une importante augmentation de la rentabilité, et prévoit d’atteindre les 13% de marge opérationnelle d’ici 2020. Enfin, le plan stratégique Ignition permettrait à la société de générer à terme un free cash flow de 5% CA. Des objectifs qui, une fois atteints, auraient vocation à faire du groupe non seulement un leader, mais probablement le premier acteur de son secteur.

Un secteur en mutation, terrain favorable pour Dominique Cerutti

Dans la vidéo (link) de présentation du plan Ignition, Dominique Cerutti expose les différentes pistes qui s’offrent à lui pour mener Altran vers la réalisation de ces objectifs. D’une manière globale, c’est vers le client que ces axes de croissance sont orientés. Car les demandes de ces derniers ont déjà engagé une transformation radicale du marché de l’ingénierie et des services de conseil en innovation et R&D. Une demande qui pourrait potentiellement faire passer le secteur de 130 à 220 milliards d’euros en 2020.

Aujourd’hui l’enjeu d’Altran est simple : réussir à se positionner en tant qu’acteur international incontournable de sa branche, alors que l’industrie est toujours fragmentée.

Pour engager les transformations et parvenir à ses objectifs, Dominique Cerutti s’est fixé 3 lignes d’actions : renforcer la valeur ajoutée des services, développer le réseau mondial “Industrialized GlobalShore®” et améliorer l’excellence opérationnelle, cela au sein de marchés stratégiques pour Altran tels que l’Allemagne, la Chine, l’Inde et les Etats-Unis.

Le client au cœur de la stratégie

C’est notamment à la valeur ajoutée qu’Altran compte s’attaquer. Avec des clients dont les demandes sont de plus en plus spécifiques tout en nécessitant des compétences globales, les collaborateurs du groupe doivent pouvoir répondre aux enjeux des professionnels du monde entier. Pour parvenir à faire évoluer les modèles de création de valeur de la société, plusieurs pistes d’amélioration :

  • Ouvrir des World Class Centers, déjà au nombre de 5, et qui devraient passer à 10 d’ici la fin de l’année 2016,
  • Offrir un service de Business consulting,
  • Développer des produits innovants et mettre en place des équipes spécialisées dans les deals transformationnels.

En menant à bien ces transformations, Dominique Cerutti souhaite mettre à la disposition des clients du groupe des ressources innovantes pour les aider à replacer leur R&D dans une optique véritablement stratégique.

Bâtir le premier réseau ER&D offshore à l’international

Face à une demande client toujours plus spécifique, Altran fait évoluer son modèle pour fournir des services personnalisés et à forte valeur ajoutée. Une stratégie qui passe à la fois par la création de centres spécialisés sur des domaines précis (tel que les objets connectés en France) mais également par la création d’un large réseau de compétences offshore. Dans l’idée, Dominique Cerutti et le comité de direction du groupe souhaitent créer une large chaîne d’approvisionnement de services spécifiques en ingénierie et en recherche en innovation. Ce nouveau modèle d’Industrialized GlobalShore®, qui ne concerne pour l’instant que 2 200 salariés du groupe, devrait être multiplié par cinq en 5 ans. Un service qui représenterait alors 15% du chiffre d’affaires de la société, contre 2% actuellement. Parmi les pays concernés on compte notamment l’Inde, le Maroc, le Portugal et la Roumanie. L’objectif d’Altran ? Créer la première capacité offshore du monde spécialisée dans les services de R&D externalisés, afin de proposer aux clients du groupe ce qui se fait de mieux dans le monde en matière de R&D.

Une initiative renforcée par la création d’une quinzaine de centres de services au rayonnement global, concentrant chacun des compétences et actifs tenant à un domaine précis. En France, il est justement prévu qu’un centre dédiée aux objets connectés voie le jour. Une rationalisation et une concentration des compétences qui permettront d’apporter davantage de valeur ajoutée aux clients, plus rapidement.

Et investir des marchés stratégiques

Afin de se positionner comme le premier acteur du conseil en innovation et ingénierie avancée, Dominique Cerutti  prévoit enfin d’accélérer l’expansion géographique du Groupe, en se focalisant sur des marchés stratégiques comme les Etats-Unis et l’Allemagne où l’objectif serait d’atteindre respectivement 500 et 400 millions d’euros de revenus en 2020, contre 100 et 200 millions actuellement. L’Inde aura elle aussi son rôle à jouer dans la stratégie du groupe, en devenant le centre névralgique de la stratégie d’industrialisation offshore.

Dominique Cerutti bien engagé, moins d’un an après son arrivée à la tête d’Altran

Les efforts en termes d’optimisation des coûts et d’excellence opérationnelle font également partie des points abordés par le PDG d’Altran et Dominique Cerutti se montre confiant quant à la réalisation de l’ensemble des objectifs. Ce d’autant que le plan stratégique Ignition, dont l’annonce avait été bien accueillie en novembre 2015 par le public et les acteurs financiers, bénéficie d’une bonne situation de base. Ce plan en 5 ans devrait commencer par une période de transition d’environ deux ans, avant d’atteindre un rythme de croissance élevé entre 2018 et 2020 quand les résultats des transformations se feront vraiment sentir.

 

Share Button

Articles liés

    Trackbacks/Pingbacks

    1. Dominique Cerutti - Pôle Ethique

    Laisser un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

    Copyrıght 2013 FUEL THEMES. All RIGHTS RESERVED.